La délibération de prescription du SCoT Pays Coeur d'Hérault est votée !

SCoT Pays Coeur d'Hérault

La délibération de prescription du SCoT Pays Coeur d'Hérault, de définition des objectifs poursuivis et des modalités de concertation est votée !

Les élus ayant voté la présente délibération à l'unanimité, lors du Comité Syndical du 10 Novembre 2016, ont fixé les objectifs suivants pour les 20 prochaines années :

  • structurer le territoire, en termes de mobilité et de projets d'aménagement (équipements publics, habitat, activités) en lien avec les projets des territoires limitrophes, dont Montpellier, Béziers et Millau ;
  • assurer l'aménagement et le développement du territoire prenant en compte la diversité des bassins de vie, en fonction de leur géographie, de leur dynamique, de leur attractivité, et de leur spécificité de développement (zones de montagnes, accessibilité, dynamique démographique et densité de population, problématiques environnementale et agricole, inondabilité, ...) ;
  • renforcer la structuration territoriale multipolaire du Pays Coeur d'Hérault, à partir d'un maillage de bourgs et villages aux fonctions claires, identifiées et complémentaires. Ce principe d'armature territoriale sera déclinée à l'habitat, aux commerces, aux services, aux zones d'activités économiques, aux équipements (santé, scolaires, loisirs (...) et à l'offre de mobilité) ;
  • affirmer le rôle moteur dans le développement du territoire des pôles structurants, notamment Clermont l'Hérault, Lodève (sous-préfecture) et le bipôle Gignac/Saint André de Sangonis et des polarités secondaires identifiées, notamment Le Caylar, Paulhan, Brignac- Canet, Aniane, Montarnaud, ... ;
  • déterminer les capacités d'accueil démographiques du territoire, en prenant la mesure de la dynamique démographique observée depuis 20 ans et les ressources du territoire, en eau, en foncier disponible au sein des enveloppes urbaines existantes et en extension. Il s'agira d'inscrire la dynamique démographique dans une approche programmatique en matière d'équipements (scolaires, sportifs, culturels, ...) et de services publics ;
  • veiller à une consommation économe de l'espace et à la qualité du cadre de vie et du bâti ;
  • renforcer l'accessibilité du territoire et la desserte interne par des modes de déplacement collectifs et actifs, afin d'encourager le développement de tous les modes de déplacements garantissant la préservation de l'environnement et en répondant au mieux aux besoins en mobilité ;
  • favoriser le développement de l'offre locale de santé à partir des dispositifs existants, notamment le centre hospitalier de Clermont l'Hérault, le centre hospitalier de Lodève, la Clinique du Souffle la Vallonie, la Maison Médicale de Garde, le pôle pédopsychiatrique et pédiatrique, la Maison de santé pluridisciplinaire, le Centre d'accueil et de permanence des soins, ...);
  • renforcer la production de logements pour accueillir les nouveaux habitants, répondre à la diminution du nombre de personnes par ménages, mieux accompagner le vieillissement de la population, mais aussi répondre aux besoins de logement des jeunes et à la diversité de besoins (logements aidés) ;
  • corriger les déséquilibres et revitaliser les centralités du territoire, rénover les centres anciens et historiques des bourgs et villages, en veillant aux enjeux de solidarité et de mixité sociale ;
  • encourager les projets d'aménagement composés, s'appuyant essentiellement sur la densification et le renouvellement urbain, faiblement consommateur en foncier ;
  • poursuivre les objectifs de la politique de la ville dans le SCoT, en matière d'habitat, de cadre de vie, d'accessibilité, de développement économique et d'aménagement ;
  • affirmer un positionnement en matière de développement économique et commercial équilibré, cohérent entre bassins de vie composant le territoire, et complémentaire des polarités voisines ;
  • soutenir l'activité agricole et préserver le foncier agricole comme source de richesse et de développement du territoire ;
  • renforcer l'attractivité touristique du territoire, notamment en favorisant la structuration et le développement de l'offre touristique, en valorisant les patrimoines culturels, naturels architecturaux et urbains du territoire ;
  • favoriser le développement des communications par le renforcement de la qualité des infrastructures et des réseaux de communication numérique ;
  • identifier et qualifier les corridors écologiques et réservoirs de biodiversité pour préserver la biodiversité et la remise en bon état des continuités écologiques ;
  • préserver les espaces, les ressources et milieux naturels, les paysages, et l'environnement (air, eau, …), …
  • poursuivre la prévention des risques, en intégrant les différents facteurs de risques naturels et technologiques, des pollutions et des nuisances, afin d'assurer la sécurité et la salubrité publique ;
  • préserver et valoriser les trois Grands Sites du Pays Cœur d'Hérault : Grand Site du Cirque de Navacelles, Grand Site Saint Guilhem le Désert - Gorges de l'Hérault et Grand Site du Salagou et de Mourèze ;
  • contribuer activement à la lutte contre le réchauffement climatique, et à la transition énergétique du territoire, avec notamment la limitation des émissions de gaz à effet de serre, la maîtrise de l'énergie, la promotion des énergies renouvelables pour les besoins des constructions comme pour les centrales de production  tout en veillant à une bonne intégration dans le territoire.