La gouvernance du Pays Coeur d'Hérault

Démocratie représentative et démocratie participative : 2 méthodes pour un même objectif !

La démarche de "Pays" s'inscrit dans le prolongement des lois d'amémagement et de développement du territoire de 1995 (dite loi Pasqua) et de 1999 (dite loi Voynet).

Au delà de la recherche d'une conciliation entre l'environnement, le social et l'économique, la démarche de développement durable ici développée comprend un processus de démocratie locale bien particulier. En effet, en complément des élus issus du suffrage universel local (lesquels siègent au Syndicat de développement local -SYDEL- du Pays Coeur d'Hérault qui est la structure porteuse du pays), il existe un "Conseil de développement" qui regroupent des membres représentatifs de la diversité géographique et thématique de la population du Pays Coeur d'Hérault. Ils sont issus du monde associatif ou des milieux économiques. Certaines personnes y siègent en tant que "personne qualifiée". Cette instance matérialise le processus de démocratie participative. Elle est associée à la définition du Projet de territoire (phase d'élaboration du diagnostic et de la stratégie  de la Charte de Pays - Agenda 21 local France), ainsi qu'aux décisions de la phase de réalisation et de mise en oeuvre (élaboration et évaluation des programmations annuelles de projets contribuant à la concrétisation de la Stratégie du territoire).

Au final, la décision incombe toujours aux élus locaux ou aux partenaires financeurs que sont le Conseil général de l'Hérault, la Région Languedoc-Roussillon, l'Etat francais, ou les gestionnaires de fonds européens. Cependant, la démarche de Pays - Agenda 21 local France, est une démarche ouverte et transparente, et participative du début à la fin.

Photothèque

Accès à la photothèque du Pays Coeur d'Hérault

Cartothèque

La carthothèque du Pays Coeur d'Hérault

Visites Virtuelles

Visites virtuelles du Pays Coeur d'Hérault