Principes et objectifs

Dans la hiérarchie des normes, le SCoT est un document d'urbanisme supérieur aux documents d'urbanisme locaux : Plans Locaux d'urbanisme (PLU), Plans Locaux d'Urbanisme Intercommunaux (PLUI), Cartes Communales.

Dans les faits, les documents d'urbanisme locaux doivent être compatibles avec le SCoT. Le principe de compatibilité peut se définir de la manière suivante :

Fédération Nationale des SCoT - SCoT Coeur d'Hérault

La couverture du territoire français par des SCoT progresse au fil des années et les SCoT s’inscrivent de façon durable dans le paysage des documents d’urbanisme, de planification et d’aménagement du territoire.

Au 1er janviers 2015, les services du ministère de l’égalité des territoires et du logement avaient dénombré 448 SCoT qui concernaient 51,7 millions d’habitants (77 % de la population française), regroupaient 25 137 communes (68 % des communes françaises) et couvraient 366 009 km² (54 % du territoire national, départe-ments d’outre-mer compris).

 

Le Schéma de cohérence territoriale est un document d’urbanisme qui définit l’organisation spatiale et les grandes orientations de développement d’un territoire. Il détermine les conditions permettant d’assurer une planification durable du territoire en assurant :

Le SCoT Coeur d'Hérault est Lauréat à l'Appel à Projet SCoT Ruraux 2013 !